Your Joomla! Site

Vous êtes ici : Accueil Tradition De la défaite à la revanche

Bivouac après le combat du BourgetLa France déclare la guerre à la Prusse le 19 juillet 1870. Durant les semaines suivantes, l’armée française essuie des échecs et des revers. Le 7 août, le département de la Seine est mis en état de siège. Les armées allemandes continuent leur progression rapide vers Paris. Le 2 septembre, Napoléon III capitule à Sedan. La déchéance de l’Empire est proclamée, suivie de la proclamation de la République le 4 septembre. Le 19 septembre commence le siège de Paris, tandis que les villes de l’Est capitulent les unes après les autres : Toul, Strasbourg, Metz, Thionville, Mézières, Longwy… En dépit des efforts de Gambetta, soucieux d’organiser une résistance en province, les troupes françaises connaissent une débâcle sans précédent à travers le pays où les fronts se sont multipliés.

La défaite est sans appel, c'est dans ce contexte que naîtra un inexpugnable désir de revanche, véritable élan patriotique qui se manifestera à travers un répertoire de chants très complet.

Vous êtes ici : Accueil Tradition De la défaite à la revanche