Your Joomla! Site

Vous êtes ici : Accueil Parachutistes Valse du bataillon de choc

Valse du bataillon de choc

 

Insigne du CNEC

Insigne des troupes aéroportées

Les chasseurs du Bataillon de choc,
Sont des p'tits gars un peu loufoques.
Quand on est parachutiste,
On devient je m'enfoutiste.
Il y a aussi les p'tits bateaux,
Qui nous ont donné le goût d'l'eau.
Mais pour ça n'allez pas croire,
Que l'on n'aime pas le pinard.
Bataillon, tu es mes amours,
J'ai juré de t'aimer toujours,
Et depuis qu'on attend le premier saut,
On devient d'plus en plus dingo.
Ça n'est pas encore cette semaine,
Ça sera pour la s'maine prochaine,
Mais pour nous enlever le goût du pépin,
On nous ballade en sous-marin.
Le close-combat, les explosifs,
Ça n'est pas très récréatif,
Mais si le boche fait l'mariole,
Il n'aura pas l'beau rôle.
On nous apprend, c'est épatant,
L'éjection de l'oeil en deux temps,
Mais ce qui nous plaît pas,
C'est les pluches après les repas.
Bataillon, tu es mes amours,
J'ai juré de t'aimer toujours,
Mais les propriétaires de poulaillers,
Voudraient nous voir décaniller,
Car en attendant le départ,
Afin d'être prêts pour la bagarre,
A défaut de ch'mises noires ou de fridolins
On s'entraîne sur les lapins.
Il nous arrive de temps en temps,
Quelques petits désagréments.
Y'a l'histoire du Général
Qui a fait du scandale.
Mais à part ça, pour le boulot
Y'a pas à dire on est réglo
Et quand viendra le grand jour
On dira en pointe toujours
Bataillon tu es mes amours
J'te quit'rai quand même un beau jour
Mais j'espère qu'entre temps dans la bagarre
Tu seras couvert de gloire
Quand on parlera d'tes soldats
On dira qu'c'étaient des p'tits gars
Qui n'ont pas hésité à donner leur vie
Pour le salut de la patrie.

Auteur : Ce chant a été écrit par R.REDON à STAOUELI (Algérie) en 1943.

Compositeur : L'arrangement est de M.VAUCAIRE d'après une musique de N.GLANZBERG.

Origines : Ce chant est celui du Centre National d'Entraînement Commando qui a reprit les traditions du 11ème Choc.

Vous êtes ici : Accueil Parachutistes Valse du bataillon de choc